De nombreuses réformes sont apparues dans le secteur de l’emploi. En effet, cette année a laissé place à différents changements majeurs dans les conditions des salariés et des chômeurs. De nouvelles mesures sont entreprises au cœur de l’organisation de Pôle emploi. Pour une meilleure aide destinée aux demandeurs d’emploi et aux entreprises actuelles recruteurs, des dispositifs plus efficients sont à l’honneur. Envie d’en savoir davantage sur ces nouveautés de l’année chez Pôle emploi ? Focus !

Réforme de l’assurance chômage avec Pôle emploi

Durant des mois, plusieurs négociations ont été entreprises entre le gouvernement et les partenaires sociaux. Ces rencontres ont abouti à de grands changements au niveau de l’assurance chômage. En effet, les travailleurs indépendants et les employés de bureau démissionnaires ont été au centre des attentions. Mais pas seulement, les règles d’indemnisation ont été revues par l’assemblée. De même que le suivi en compagnie de Pôle emploi concernant la recherche de travail à nouveau a changé. Une organisation plus méticuleuse a été planifiée.

À partir du 1er janvier 2020, les inscrits ont droit à un service d’accompagnement plus intensif. Pour une recherche plus fructueuse d’un emploi, dès l’arrivée à Pôle emploi, le candidat bénéficie de deux demi-journées. Un conseilleur de l’organisation sera en charge de cet accompagnement pendant ces séances. Mis à part cette nouvelle démarche, il a aussi droit à quatre semaines de suivi.

Cette nouveauté vise à évaluer individuellement le demandeur d’emploi. Ce dernier sera également formé sur l’utilisation des outils plus modernes et High Tech de Pôle emploi. La situation actuelle du secteur du travail sera parfaitement expliquée et présentée durant le premier jour d’entretien avec l’organisme. Lors de la seconde demi-journée, plusieurs points seront expliqués à nouveaux membres :

  • Les stratégies pour bien valoriser ses points forts, la rédaction du curriculum vitae ou CV, les méthodes pour réussir à bien un entretien.
  • Les rencontres avec plusieurs organisations (TPE, PME, grandes entreprises) qui recrutent.
  • Les techniques et le soutien essentiel pour vous aider à concevoir un projet professionnel.

À part ces points, d’autre condition est apparue chez pôle emploi grâce à la réforme de l’assurance chômage. En effet, à partir de janvier 2020, une formation sur-mesure est au programme pour les demandeurs d’emploi. S’ils ont trouvé une proposition de recrutement stable, ils ont droit à ce dispositif. D’ailleurs, la formation sur-mesure vise en priorité à faire profiter aux inscrits d’une meilleure mise à niveau de compétences. À l’aide du financement PIC ou Plan d’Investissement dans les Compétences, Pôle emploi est désigné intervenant principal assurant ce programme.

 

Utilisation des nouveaux outils de travail basés sur IA chez Pôle emploi

L’IA ou Intelligence Artificielle est actuellement au centre de beaucoup d’organisations. Les entreprises d’aujourd’hui sont nombreuses à se mettre à l’utilisation des outils de travail High Tech. Même Pôle emploi a revu ses traitements administratifs et a intégré l’IA dans ses procédures. En effet, grâce à l’utilisation des dispositifs dans cette catégorie, cet organisme profite de nombreux avantages.

  • Parmi les plus intéressants, il y a la fluidité des traitements des courriers électroniques.
  • De plus, Pôle emploi facilite aussi le travail d’alignement de compétences des chômeurs en fonction des besoins des recruteurs d’aujourd’hui.

 

Le gouvernement a décidé d’investir près d’une vingtaine de millions d’euros sur plusieurs années pour l’installation IA chez Pôle emploi. En effet, pour accélérer le retour au travail stable et durable, les nouvelles technologies sont des alliés incontournables. D’ailleurs, Pôle emploi profite d’une meilleure organisation dans ses tâches administratives et autres points positifs :

  • Amélioration des services octroyés par les acteurs à Pôle emploi.
  • Facilitation des différentes missions des milliers d’agents travaillant à Pôle emploi.
  • Diminution d’une quinzaine ou trentaine de minutes du temps consacré par un conseiller Pôle emploi à un demandeur de travail.
  • Proposition d’offres de recrutement en rapport direct avec les compétences du demandeur d’emploi.
  • Évaluation plus rapide du potentiel de recrutement du demandeur de travail en fonction de sa localisation ou lieu résidence.
  • Meilleure analyse du profil des inscrits à Pôle emploi pour une recherche plus simple et rapide. Mais pas seulement, l’analyse peut également être tournée vers une réorientation ou reconversion plus adéquate.